Michel Berthé, sa dernière allocution en CA de BAS 56

Publié le par BAS 56

voici brièvement ce que j’ai pu dire en préambule du dernier CA de BAS BRO GWENED que j’ai eu à présider :

« je tiens une dernière fois à remercier très sincèrement toutes celles et tous ceux qui m’ont accompagné dans cette longue aventure (29 ans en tout) au service de la musique Bretonne. Je tiens tout particulièrement à remercier Yvonne KERAVEC pour tout le travail qu’elle à fait en tant que trésorière, mais aussi pour son rôle modérateur au sein du CA : Yvonne a toujours été de très bon conseil. Je tiens également à remercier tous les anciens qui on été là : Yvonne LE PENNEC, Jean-François CONNAN, Jean-François LE STUNF, Jean-Noël BREGENT, Clément HERVIO et Jean-Claude JOUANNO qui est parti dimanche dernier en toute discrétion.

Lorsque MARTIAL PEZENNEC, alors président de BAS National est venu nous solliciter CHRISTIAN COUCHEVELLOU et moi pour redynamiser BAS BRO GWENED, nous nous y sommes investi avec passion, conviction et militantisme pour la BRETAGNE, ce qui manque peut être aujourd’hui dans les bagadou .La musique doit toujours être en lien avec la culture où elle a ces racines et doit rester une musique populaire accessible au plus grand nombre. Personnellement j’ai toujours été motivé dans mon action en pensant à l’œuvre de POLIG MONTJARET celui que l’on surnommait le général des  biniou, sans qui il n’y aurait rien eu. Si au début nous fonctionnions avec des journées d’étude et des stages pour la formation des sonneurs, dés 1996 nous nous sommes lancés dans la professionnalisation de la formation à l’instar du Finistère et à la demande des bagadou du BRO GWENED. Que de chemin parcouru depuis …

Aussi je suis heureux et ému de laisser à mes successeurs, une situation saine sur le plan financier, avec une très bonne équipe d’animateurs, et je vous souhaite tous mes vœux de réussite pour continuer les missions de BAS BRO GWENED.

Merci encore et bon vent à vous tous les SONNERION .        

Michel BERTHE  

Commenter cet article